Exposition "Vibrations Colorées" Frédéric Laban (Leica M)

Le travail photographique de Frédéric Laban vous invite à (re)découvrir les quatre Unités d’Habitation françaises de Le Corbusier. Jouant sur le temps de pose de la prise de vue, l’artiste immortalise le ressenti fugace d’une déambulation dans leurs rues intérieures. Un regard décalé sur une architecture moderne, tout en couleur et en lumière.

"Vibrations colorées", regard décalé sur l’architecture de Le Corbusier.

du 13 avril au 16 septembre 2018

Bd Périphérique du Stade, 42700 Firminy

 

L'exposition

"Couleurs et lumière en architecture » est le thème de l'année 2018 à Firminy. Je n'ai eu aucun mal à placer mon propos dans ce contexte.

La lumière et la couleur sont les compagnons du photographe; ajoutons les ombres, les rythmes, les perspectives... et la composition se construit au rythme des couleurs primaires chères à Le Corbusier.

Je pratique la Cité radieuse de Marseille depuis 1974... Je me suis progressivement imprégné, je dirais chargé de sensations inconscientes lors de mes passages entre appartements et étages. Ce sont ces impressions fugaces, ces séquences, ces stimuli qui s'imposent aujourd'hui à ma vision photographique.

Il s'agit pour moi de rendre sensible les images induites par les rythmes, les gammes de couleurs, les jeux de pénombres et de lumières lors des déambulations courbes ou linéaires dans ces espaces intérieurs.

Je veux évoquer plus que montrer, mes images sont donc "tableaux" plus que photos. Mon souhait est ici de cristalliser ces visions inconscientes, subliminales.

Les salles basses de l’église Saint-Pierre se prêtent à un parcours labyrinthique conduisant la lente progression du figuratif vers l’abstraction. La plasticité de cette architecture « sculptée » se suffit à elle-même, aussi les images l’épouseront : couleurs et lumières jaillissent, redessinent l’espace, l’éclatent par leur grand format ou se collent parfois aux parois de béton comme une seconde peau."

 

Lieux photographiés et moyens utilisés

"Les prises de vues ont été réalisées au Leica M240, MP et M10 - objectifs 24mm ; en favorisant le flou à la prise de vue pour traduire le mouvement. Je tiens à la fidélité des images telles que je les ai prises sur le moment, mes photos ne sont donc pratiquement pas "retouchées" en laboratoire.

Les séries de photos ont été prises dans les rues des Cités Radieuses de Marseille, Briey,  Firminy et Rezé où j'ai résidé un temps entre 2015 et 2017."

Frédéric Laban

 

Biographie Frédéric Laban

"Mon travail m'a amené à toujours voyager... mon matériel en bandoulière, les soirs et les nuits j'ai toujours parcouru les villes où je me trouvais, surtout les espaces en pleine mutation, les friches, les mondes entre deux, les quartiers "chauds".. Je suis un photographe urbain au double sens du terme; et noctambule."

L’enchantement Frédéric Laban Le Corbusier semble être provoqué en 1974, année où il s’installe à Marseille dans le cadre de ses études supérieures.

Quant à sa passion pour la photographie, elle est née depuis son plus jeune âge grâce à l'appareil à soufflet de sa mère et le Voigtlander de son père.

En 2015, pour rendre hommage à l'architecte Le Corbusier et pour partager son travail photographique avec les visiteurs, l’artiste Frédéric Laban livre Les Couleurs du Corbusier aux Espaces atypiques.

Espaces atypiques est une agence immobilière proposant une sélection de biens contemporains (lofts, duplex, terrasses, maisons d’architecte, etc.)

D'autres actualités

Voir toutes les actualités Leica