Ludwig Favre | Los Angeles aux tons pastels (Leica S)

"Il y a longtemps que je souhaitais essayer le moyen format de Leica afin de pouvoir juger de la qualité des prises de vues. Ce qui est le plus incroyable c’est la qualité des images et la profondeur des détails."

Publié le 10. octobre 2017

" Il y a longtemps que je souhaitais essayer le moyen format de Leica afin de pouvoir juger de la qualité des prises de vues. Avec ce très beau moyen format, on trouve très vite ses repères, car de nombreux raccourcis sont accessibles rapidement autour de l'écran, l'autofocus reste suffisamment rapide pour permettre des prises à la volée. Ce qui est le plus incroyable c’est la qualité des images et la profondeur de détails que celui-ci capte.

La Californie est pour moi un lieu que j'affectionne particulièrement. Il y a là tout ce que j'aime : la mer, la ville, des paysages à couper le souffle et un climat très agréable. J'aime m'aventurer dans cet état et capturer les surfeurs sur leurs planches, ou bien rechercher des endroits pittoresques de Los Angeles, mais cette fois je suis allé dans le désert Californien à Palm Springs lieu de villégiature des stars d'Hollywood des années 60. Cette ville regorge de maisons construites par de prestigieux architectes.

J'ai souhaité mettre en lumière ce travail par le biais de photos que j'ai réalisées dans cette ville qui semble figée dans le temps. Une atmosphère particulière y règne rendant cet endroit unique.

Je retravaille très peu mes photos, je me concentre surtout sur les couleurs, j'aime obtenir des blancs immaculés, et des bleus pastel, cette manière d'appréhender les couleurs me vient certainement des références visuelles de films que j'ai pu visionner pendant mon enfance (ex : Blade runner, Platoon) ".

 

Venice Beach

 

Palm Springs

 

Shopping à LA

  

Biographie – Ludwig Favre

Né à Senlis en 1976, Ludwig Favre vit et travaille désormais à Paris. Des études d’histoire de l’art, de multimédia et d’audiovisuel ont formé l’oeil du photographe, connu et reconnu pour ses photos de paysages pittoresques. La pratique de la photographie lui permet de saisir des « instants de vie » qu’il aime capturer de manière spontanée, au gré de ses voyages.

Des voyages, il en réalise beaucoup et notamment entre la France et les Etats-Unis. À New York par exemple, il se laisse volontiers surprendre par l’infrastructure étourdissante de la ville et lorsque l’occasion se présente, il nous en dévoile une vision partagée entre dynamisme et sérénité. Appréciant particulièrement les lumières rasantes des soirs et des matins, l’artiste apporte, non sans une certaine nostalgie, une tonalité douce à ses photographies qui évoquent le passage du temps.

 

Retrouvez Ludwig Favre :

sur Instagram : https://www.instagram.com/ludwigfavre/

sur son site : http://www.ludwigfavre.com/